Follenvie.fr » Catégorie administrative » Combien je vais toucher au chômage calcul : quelles conditions ?

Combien je vais toucher au chômage calcul : quelles conditions ?

Pour pouvoir toucher le chômage, il faut répondre à un certain nombre de conditions au premier rang parmi lesquelles figure la durée de travail de l’ex-salarié, qui doit s’étaler au minimum sur 12 mois. A cette année d’affiliation obligatoire doit s’ajouter le motif de la fin du travail ; savoir s’il s’agit par exemple d’une démission, d’un licenciement économique ou éventuellement d’autres motifs, car toutes les raisons ayant conduit à la fin du contrat ne permettent pas de toucher les indemnités du chômage. L’intérêt de ces indemnités est d’assurer aux ex-employés un salaire chaque mois jusqu’à l’obtention d’un nouvel emploi.

Quelles sont les conditions pour toucher les indemnités ?

Pour calculer exactement le montant de ses allocations chômage, il faut au préalable se tenir informé de certaines circonstances qui assurent les indemnités, nous citons :

  • Licenciement : même si un employé se fait licencier en raison d’un motif disciplinaire pour faute lourde ou grave, il a quand même droit de toucher le chômage.
  • Rupture conventionnelle : c’est sans doute la rupture de travail la plus consensuelle entre le patron et le salarié étant donné qu’ils décident d’un commun accord du fin de contrat. Elle comporte, cela dit, des indemnités.
  • Démission : même quand il s’agit d’un arrêt volontaire, certaines conditions permettent tout de même de toucher le chômage comme dans le cas d’un déménagement, de mariage, de mutation d’un conjoint, etc.

Tous ces motifs donnent, donc, droit aux allocations chômage.

A Combien s’élève le montant des indemnités du chômage ?

Pour les calculer, retenons deux points essentiels :

  • Le montant : depuis 2017, Pôle Emploi, s’engage à calculer les indemnités inhérentes au chômage de deux manières différentes et de retenir le montant le plus élevé. Soit 57% du salaire journalier de référence ou alors 40,40% du salaire quotidien auquel s’ajoute la somme fixe de 11, 92 euros. Par conséquent, pour calculer combien doit toucher l’ex-salarié, il faut multiplier la somme obtenue de salaire mensuel par le nombre de jours du mois (selon le cas : 28, 29, 30 ou 31 jours).
  • Les récentes hausses : pour déterminer exactement ce montant, il faut tenir en compte les augmentations récentes qui sont de l’ordre de 0.7%. Aussi, il faut savoir que l’indemnité journalière est passée de 28,86 euros à 29,06 euros. Quant à la somme fixe (qui dans tous les cas ne change pas), elle est passée de 11,84 euros à 11,92 euros.

Ces indemnités changent d’une personne à une autre. Il faut savoir que plus les salaires étaient élevés lors du contrat de travail, plus les indemnités s’élèvent, dues à un rapport de cause à effet.